échangez avec un étudiant de médecine

Des questions sur les études médicales ? Demandez un RDV avec un étudiant de notre partenaire Cours Galien.

Depuis septembre 2020, dans le cadre de la loi Santé, la réforme de la PACES se met en place.
Les modalités d’admission en études de MMOPK ainsi que dans les filières de la rééducation évoluent.

En effet, plus de deux ans après sa mise en place, la réforme de la PACES fait encore beaucoup parler d’elle : entre les programmes trop chargés, les oraux injustes, la mauvaise répartition entre les PASS et les LAS ou encore la suppression fictive du numerus clausus … de nombreux étudiants et parents continuent de se battre depuis 2020 pour revenir à la PACES.

Seulement, à l’occasion s’une conférence de presse tenue le jeudi 15 septembre, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Rechercher, Sylvie Retailleau, a défendu la réforme : “L’année universitaire 2020-2021 a signé la fin de la fameuse PACES qui n’atteignait pas ses objectifs en laissant des candidats sans solution après un concours qui était basé très majoritairement sur la mémorisation des connaissances”.

Pour rappel, voici les 4 principaux axes de la réforme des études de médecine (ex-concours PACES) depuis la rentrée 2020

  • 3 voies pour intégrer la filière MMOPK : PASS (Parcours Accès Santé Spécifique), LAS (Licence avec option Accès Santé) et SPS (une voie d’accès unique Licence Sciences pour la Santé) ;
  • Pas de redoublement de la première année PASS ;
  • Evolution des modalités de sélection ;
  • Fin du numerus clausus.


La ministre à conclue cette entrevue par le fait qu’un « bilan » de la réforme était en cours, qui allait leur permettre de se repositionner, elle assure néanmoins qu’il y a déjà eu des adaptations notamment en ce qui concerne les épreuves orales très controversées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *