LA Réforme des études de santé

FAQ : pour tout comprendre sur la réforme

Aucune !
La voie spécifique pour intégrer les études de Santé était nommée Portail Santé jusqu’en octobre. Elle a été rebaptisée PASS : Parcours Accès Santé Spécifique.

En se destinant aux métiers de la Santé, il semble essentiel de conserver la SVT jusqu’en Terminale. Le dilemme peut porter davantage sur le choix entre Physique-chimie et mathématiques puisqu’il faudra conserver une seule de ces spécialités en Terminale.

Dans l’objectif de diversité des profils de cette réforme, il n’y aura pas qu’une seule combinaison possible, donc il faut choisir en fonction de vos affinités avec les matières ou de vos autres projets d’orientation.

Si les études de Santé sont votre projet unique et que vous aimez toutes les matières scientifiques, nous recommandons de garder la physique-chimie en 2ème spécialité et de prendre en option maths complémentaires.

Avec la fin du redoublement et une exigence aussi importante qu’en PACES, il semble indispensable de bien se préparer à cette année PASS. L’anticipation est la clé. Elle peut passer par un accompagnement en Terminale, un stage de pré-rentrée mais aussi par une année blanche complète sans être inscrit en Faculté. 

Cette dernière option représente un véritable risque. Les néo-bacheliers sont prioritaires sur le PASS. Certaines Facultés ont déjà annoncé une capacité d’accueil plus limitée que l’année dernière de néo-bacheliers (Nantes par exemple). Il y a donc un risque qu’un étudiant non bachelier de l’année se voit refuser l’accès en PASS.

Par ailleurs les Doyens de Facultés et les fédérations d’étudiants en Santé veulent éviter le développement de ces années blanches considérées comme un détournement du non-redoublement. Certainement détectée lors des nouvelle épreuves orales, cette année blanche pourrait donc devenir un obstacle à votre réussite.

Cela dépendra du profil du lycéen !
Si vous avez un profil scientifique et que les études de Santé sont votre projet unique, l’orientation en PASS est recommandée.

L’année prochaine, plusieurs dérogations autorisent les Facultés à conforter le PASS comme voie principale en attendant que se mettent en place petit à petit les recrutements via les autres voies (L.AS et filières paramédicales).

Pour 2021 et 2022, les Facultés peuvent recruter jusqu’à 70% des places par la voie PASS (50% maximum à terme).

Les universités ont la possibilité aussi l’année prochaine de ne pas proposer de voie d’accès dès la 1ère année en L.AS. Dans ce cas, en parcours L.AS, il faudra attendre la fin de L2 pour tenter l’accès en 2ème année des Etudes de Santé.

Cela signifie que les Facultés pourront faire varier à la marge le nombre d’admis sur avis de l’Agence Régionale de Santé. Il y aura un seuil plancher et un seuil plafond définis dans chaque Faculté plutôt qu’un nombre précis. Le 1er non pris pourrait potentiellement être repêché.
A noter que la filière restera toujours aussi sélective; le nombre de places devrait être sensiblement le même qu’aujourd’hui.

Oui puisque les enseignements relatifs à la santé doivent représenter a minima la moitié des 60 ECTS de cette 1ère année des études de Santé.

Le volume d’heures dédié aux UE Santé (sciences fondamentales, sciences humaines et sociales relevant de la santé) sera donc encore conséquent et majoritaire.

Le programme sera très proche de celui de la PACES car les connaissances fondamentales pour suivre la formation en Médecine, Pharmacie, Odontologie ou Maïeutique restent les mêmes. Il sera un peu allégé pour conserver un volume global d’enseignement proche de celui de PACES  mais en incluant la mineure X.

La mineure X devrait compter entre 70 et 100h d’enseignement et au moins 10 ECTS.

La mineure X correspond à la mineure qui portera sur un enseignement d’une autre licence (X).
Son choix est important car si l’étudiant valide son année en PASS mais n’est pas admis en 2ème année des études de Santé, il pourra poursuivre en 2ème année de cette licence X. 
Certaines facultés de médecine ont annoncé que l’étudiant devra choisir sa mineure lors de la saisie de ses vœux sur Parcoursup.

Il y aura bien sûr la mineure X d’une autre licence mais aussi :
– un module d’anglais,
– un module découverte des métiers de la Santé
– un module de préparation aux oraux.

Oui – A priori les candidats pourront choisir d’en présenter au moins deux.
Les critères d’admissibilité fixés par le jury pourront être différents selon les filières.

Ce seront soit des partiels, soit du contrôle continu. Dans la majorité des facultés de Santé, on s’oriente plus vers des partiels : 1 ou 2 par semestre.

La validation de cette année permet à l’étudiant de pouvoir concourir aux épreuves d’admissibilité et d’admission menant aux filières MMOP.

Deux conditions sont à remplir au préalable :

1 – Valider son année en 1ère session en obtenant la moyenne aux examens (= 60 ECTS)

2 –  Déposer son dossier de candidature avec :

  • la description de son parcours de formation antérieur
  • le nombre de candidatures déjà réalisées sur ces filières
  • une attestation sur l’honneur indiquant qu’aucun dossier de candidature n’a été déposé dans d’autres universités en même temps.

Si l’on remplit les conditions pour candidater (cf question précédente), la sélection se  déroule alors en 2 phases :

Une phase d’admissibilité 

– Évaluation des résultats des candidats par le jury. Chaque faculté définit les critères d’admissibilité pour chaque filière : seuils de notes à atteindre, Coefficients des UE plus importants que d’autres.

– Publication les résultats :

  • les meilleurs sont admis directement. Ils ne peuvent pas représenter plus de 50 % des admis
  • les autres admissibles devront se présenter aux épreuves d’admission

Comme dans un concours, il faudra donc viser les meilleurs résultats par rapport aux autres sur les UE Santé !

 

Une phase d’admission

Elle comprend des épreuves orales qui seront organisées dans toutes les Facultés de Santé (sauf dérogation spécifique).

De manière optionnelle, les Facultés peuvent prévoir des épreuves écrites mais elles ne devront pas être plus importantes que les oraux et majoritairement constituées d’épreuves rédactionnelles.

Au moins 2 oraux prévus sur une durée minimale de 20 minutes. Le jury sera composé de 2 examinateurs ou plus dont un membre du jury et un extérieur à la Faculté.

Ils doivent permettre d’évaluer des compétences transversales qui ne sont pas liées au parcours de formation suivi. Si on regarde les oraux déjà mis en place dans les Facultés sur Paris et Angers, ils ont pour objectif d’évaluer le projet professionnel, la motivation, le sens des relations humaines ainsi que les compétences de communication, de raisonnement et d’analyse.

Ils ne seront absolument pas en concurrence. Ces étudiants actuellement primant auront droit à leur 2ème chance aussi. S’ils ont validé leur année PACES (≥ 10 de moyenne) sans avoir été reçu dans l’une des filières MMOP, ils sont autorisés à redoubler pour l’année 2020-2021.
Un numerus clausus spécifique est défini pour eux et ne prend pas des places d’admis du PASS.

Les textes officiels ne sont pas encore publiés mais d’après les informations données par la FNEK (Fédération nationale des Étudiants de Kinésithérapie), les voies d’accès à cette filière seront calquées sur celles de la filière MMOP, au moins pour l’année 2020-2021 : des places via le PASS majoritairement mais aussi quelques-unes via certaines L.AS. Vous pourrez bientôt connaître la ou les L.AS possibles sur votre Faculté sur Parcoursup.

Les voies existantes via Biologie et STAPS sont quant à elles maintenues.

Comprendre la réforme PACES 2020

RAPPEL des grandes orientations de la réforme des études de santé

PASS : la nouvelle PACES

fin du numerus clausus

Remplacé par un numerus apertus.
Les Facultés pourront faire varier à la marge le nombre d'admis.
Le passage en 2ème année sera toujours très sélectif.

Reforme PACES Etudes Médicales

Trois voies pour intégrer la filière MMOP*

- PASS : Parcours Accès Santé Spécifique (~60% des places)
- L.AS : Licence avec option "Accès Santé" (~40% des places)
- Passerelle via formations paramédicales

Comprendre la réforme PACES 2020

évolution des modalités de sélection

- Admissibilité : Composée d'examens en contrôle continu
- Admission : épreuves écrites et/ou orales

Comprendre la réforme PACES 2020

Fin du redoublement de la 1ère année PASS

Mais chaque étudiant dispose de de deux chances pour intégrer une filière MMOP*, une via PASS et une via L.AS (en L2 ou L3).

* Filière MMOP : Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie

PASS et L.AS : la nouvelle PACES

Téléchargez le dossier complet

Remplissez le formulaire ci dessous pour avoir accès au dossier complet de Cours Galien sur le portail santé et la réforme PACES 2020.

Pass Santé est un site du cours Galien
Comprendre la réforme PACES 2020

8 raisons de choisir une PRÉPA médicale du cours gALIEN

Fort de plus de 30 ans d’expérience,
les cours de préparation aux études médicales (ex-PACES) des Cours Galien reposent sur deux principes de base.

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ
  • Jusqu'à 7h de cours en présentiel par semaine
  • Tutorat personnel par un ancien élève PACES
  • Équipe enseignante d'experts reconnus
  • Accès aux locaux Galien proche de votre Campus
UN entraînement intensif au concours
  • Colles hebdomadaires et études surveillées
  • Polycopiés de cours constamment mis à jour
  • Annales corrigées sur toutes les matières
  • Accès illimité à notre plateforme e-learning
Expérience Galien
PLUS DE 30 ANS D'EXPÉRIENCE
Etudiants satisfaits
92% DES ÉTUDIANTS SATISFAITS
15 centres en france Galien
15 CENTRES DANS TOUTE LA FRANCE
Etudiant médecine
8000 ÉTUDIANTS FORMÉS PAR AN